Règles de bonne pratique

Cadre déontologique
(basé sur le cadre déontologique de l'ICF, International Coach Federation)

 

En tant que coach, je m'engage à :

  • Ethique

    • Avoir un comportement éthique, fondement de la profession de coach

    • Respecter les normes les plus élevées d'une manière qui reflète positivement la profession de coach

    • Reconnaître et respecter les lois et règlements en vigueur au niveau national, régional, municipal et local

    • Eviter toute discrimination illicite dans les activités professionnelles

    • Chercher à être consciente de tout conflit d'intérêts existant ou potentiel, à divulguer ouvertement un tel conflit et offrir de me retirer lorsque survient un conflit

    • S’interdir d’exercer tout abus d’influence

  • Confidentialité

    • Maintenir les niveaux les plus stricts de confidentialité et de respect de la vie privée avec tous les clients, sauf si la loi m’oblige à divulguer certaines informations

  • Savoir-Faire et Savoir-Être

    • Communiquer clairement sur ce qu'est le coaching, ma formation et mes compétences en tant que coach

    • Une obligation de moyens et non de résultats

    • Utiliser à l’égard du client / de la cliente l’ensemble de mon expérience et de mes compétences professionnelles en fonction des problématiques exposées

    • Suivre un apprentissage continu dans le domaine du coaching et développer en permanence mes compétences professionnelles 

    • Être en recherche pour développer la conscience de soi, l'autocontrôle et l’auto-amélioration

    • Être complètement engagée et présente dans chaque interaction

    • Être un exemple à la fois pour la profession de coach et pour la communauté

    • Informer le/la client/e lorsque les problèmes soulevés sortent du champ de mes compétences en tant que coach et recommander si possible un autre professionnel lorsque cela est jugé nécessaire et/ou approprié

  • Cadre de l'accompagnement de coaching

    • Avoir un contrat de coaching clair avec mes clients et commanditaires avant le début de la relation de coaching et respecter cet accord. L'accord doit inclure la nature du coaching, l'objectif à atteindre, les règles de confidentialité, les arrangements financiers, les rôles, les responsabilités et droits de toutes les parties concernées

    • Avoir un accord clair sur la façon dont les informations sur le coaching seront échangées (entre le/la client/e et moi-même ainsi qu'avec le commanditaire le cas échéant)

    • Respecter le droit du client / de la cliente à résilier la relation de coaching à tout moment pendant le processus, sous réserve des dispositions du contrat. Je resterai attentive pour déceler toute altération de la qualité de la relation de coaching. 

 

Pour consulter ma certification professionnelle, cliquer ici.

Par ailleurs, il est demandé au client / à la cliente de s'engager à :

  • Prendre l'entière responsabilité des décisions prises et actions menées

  • Être ponctuel/le aux rendez-vous pris

  • Respecter le droit de la coach à résilier la relation de coaching à tout moment pendant le processus, sous réserve des dispositions du contrat

Conditions contractuelles

La signature d’un contrat est très importante pour garantir l’engagement mutuel du/de la client/e et de la coach. Les résultats de l’accompagnement ne seront, en effet, visibles, que si les deux parties sont réellement « engagées » vers l’objectif.

Ce que précise le contrat :

  • L’objectif et le cadre du coaching (ce qui est couvert et ce qui ne l’est pas)

  • L'engagement des parties et devoirs respectifs de chaque partie envers l’autre 

  • Les modalités du déroulement des entretiens : nombre de séances, durée des séances, lieu,...

  • Les règles de confidentialité

Les Conditions Générales de Vente (CGV) sont consultables ici.